La Loutre Géante : La plus grande des Loutres

La reproduction des loutres - loutre géante

La Loutre Géante (Ptenorura brasiliensis), appelée aussi Loutre Géante du Brésil ou Loutre Géante Sud-Américaine fait partie de la famille des Mustélidés, sous-famille Lutrinae.

La Loutre Géante : Tout ce qu’il faut savoir

Caractéristiques de la loutre géante

La loutre géante est un mammifère carnivore d’Amérique du Sud. C’est la plus grande des loutres parmi toutes les espèce de la famille des Mustelidae et la seule espèce du genre Pteronura.

Elle mesure 86 à 130cm, c’est le plus long des mustélidés. Elle possède une queue de 45 à 75cm. Les loutres géantes femelles pèsent 22 à 26kg et les mâles 26 à 34kg. C’est la deuxième espèce la plus lourde en termes de poids, juste derrière les loutres de mer.

La loutre géante est corpulente, son crâne est très robuste et solide. Quant à sa queue, elle est aplatie et musculeuse. Son museau, lui, est court et incliné. Ses oreilles sont petites et arrondies et son nez est recouvert de fourrure. Elle possède un pelage uni couleur : brun chocolat avec des taches blanc crème sous le menton et la gorge qui peuvent être en petits pointillés ou former une tache unique qui s’étend à la poitrine. La forme de ces taches est unique à chaque individu. Ainsi, les loutres géantes utilisent ces taches pour se reconnaître. Lorsque deux loutres se rencontrent, elles vont montrer à l’autre leur gorge et leur poitrine.

C’est une espèce qui est adaptée au milieu aquatique puisqu’elle possède une fourrure épaisse et imperméable, une queue qui ressemble à une aile et des pattes palmées. De plus, la loutre géante possède des moustaches très sensibles qui lui servent à détecter des changements au niveau de la pression de l’eau et des courants, ce qui lui permet de repérer ses proies.

Des études ont montré que la loutre géante voit à une longue distance sous l’eau, elle a une vue très développée contrairement aux autres loutres qui ont une vue classique ou qui sont légèrement myopes. La loutre géante a également une ouïe fine et un odorat bien développé.

Habitat et répartition dans le monde

Répartition Loutres Géantes Reproduction des loutres

On retrouve les loutres Géantes en Amérique du Sud, du Venezuela à l’Est du Paraguay et au Sud du Brésil. Toutefois, la loutre géante est probablement éteinte en Argentine et en Uruguay. En effet, elle a perdu 80% de son aire de répartition en Amérique du Sud. Mais des pays essayent de mettre en place des zones protégées au sein de l’aire de répartition de la loutre géante. Par exemple, en 2004, le Pérou a créé une des plus grandes aires de conservation au monde.

La loutre géante vit dans les eaux claires, les lacs ou rivières en milieu intact tels que les forêt, zones boisées ou zones humides. Elle occupe, à l’occasion, les canaux agricoles et réservoirs artificiels mais elle ne tolère pas les cours d’eau à découverts ou les habitats fortement perturbés.

Pour que les loutres géantes s’installent dans un habitat, il faut une abondance de nourriture et des rives basses avec de la végétation et un accès facile à l’eau.

Alimentation de la loutre de géante

La loutre géante est principalement piscivore. Les adultes avalent environ 3kg de poisson par jour, essentiellement des characins (famille des piranhas), poissons-chats, perches et cichlidés. La plupart des poissons mesurent 10 – 40cm, mais elle est capable de capturer des poissons-chats de plus de 1m. Parmi les autres proies plus rares, nous pouvons citer les reptiles (notamment des anacondas de 3m, caïmans de 1,5m et les grosses tortues), des petits mammifères, oiseaux, crustacés et mollusques.

La reproduction des loutres - alimentation de la loutre géante

Les loutres géantes sont des mammifères diurnes qui ne sont actifs que pendant la journée. Les loutres géantes chassent en famille, mais le groupe ne semble pas coopérer sauf lorsqu’il s’agit de capturer une grosse proie. Les membres du groupe nourrissent les loutrons et partagent parfois une grosse proie sinon chacune dévore la sienne. Elles consomment les petites proies dans l’eau et les plus grosses sur la berge ou un tronc. Les adultes attrapent jusqu’à 3 poissons par heure.

Comportement de la loutre géante

La loutre géante est sociale et territoriale. Elle vit en groupes familiaux très unis qui comprennent le couple et ses loutrons de plusieurs générations. Les groupes comptent 4 à 13 individus, les plus nombreux (20 au total) sont probablement des associations provisoires de 2 familles ou plus. Le groupe est centré autour du couple reproducteur et est très soudé, ils dorment, jouent et se nourrissent ensemble. Les groupes défendent leur territoire contre leurs voisins, en grande partie grâce au marquage olfactif et à des comportements d’évitement. Mais les rencontres mènent souvent au combat et parfois entraînent à la mort de certains individus. Les territoires sont linéaires et espacés le long des rives, des cours d’eau ou des lacs. Ils s’étendent sur 5,2 – 32km de rives, en moyenne 9,3 – 11,4km.

La loutre géante est très bruyante, elle utilise des cris pour signaler un danger ou montrer son agressivité.

Reproduction de la loutre géante

La reproduction de la loutre géante est faiblement saisonnière. Au sein du groupe, seul le couple alpha se reproduit. Les portées sont mises au monde dans des catiches creusées dans les berges en pente, bien cachées dans la végétation, principalement pendant la saison sèche, dans les régions où elle est saisonnière : en Août – Octobre ou avril – septembre. La gestation dure 52 à 70 jours. Les portées sont de 1 – 5 loutrons, en moyenne 2-3. Les loutrons nagent à 6 semaines et accompagnent le groupe dès 3-4 mois. Ils sont sevrés à 8-9 mois. La dispersion se fait à partir de 10 mois, généralement à 2-3 ans. On pense que les mâles se dispersent plus souvent que les femelles.

Démographie

Mortalité

On connait mal la cause de mortalité des loutres géantes. Les adultes se tuent dans les combats intraspécifiques. Les caïmans (noirs ou à lunettes) sont des prédateurs occasionnels, surtout pour les loutrons.

Longévité

Les loutres Géantes vivent 8 ans à l’état sauvage et en moyenne 17 ans (estimation minimum) en captivité. On dit qu’il y a eu un record de 19 ans mais ce record n’est pas confirmé.

Menaces de la loutre géante

Autrefois, on chassait beaucoup les loutres géantes pour sa fourrure, notamment dans les années 50 et 60. Ainsi, la population est éradiquée ou est fortement diminuée sur une grande partie de son aire. Toutefois, la chasse est rare aujourd’hui. En raison de son rattachement à un habitat particulier et de son faible taux de reproduction, elle est vulnérable aux modifications de l’habitat, à la pollution des cours d’eau par des produits chimiques utilisés dans l’industrie minière (comme le mercure), au lessivage des terres agricoles et à la surpêche.

Les pêcheurs perçoivent les loutres géantes comme des concurrentes et les pourchassent donc. Souvent, les pêcheurs les tuent accidentellement dans les filets.

Depuis 1999, la loutre géante est une espèce menacée, on estime qu’il y a moins de 5000 individus à l’état sauvage. Elle est protégée par la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES). Ainsi, il est interdit de faire du commerce de l’animal entier ou de produits en provenant.

Découvrez aussi une autre espèce de la famille Lutrinae : la loutre à pelage lisse.

La Loutre Géante : La plus grande des Loutres
Notez cet article !

3 réflexions sur “La Loutre Géante : La plus grande des Loutres”

  1. Pingback : La Reproduction des Loutres Géantes - La Reproduction des Loutres

  2. Pingback : La Loutre de Rivière - La Reproduction des Loutres

  3. Pingback : La Loutre à Cou Tacheté - La Reproduction des Loutres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*